Uribil : encore une promesse qui part en fumée

uribil hendaye

Leur programme électoral annonçait POLITIQUE INNOVANTE (n’ayons pas peur des mots) : « Oeuvrer au sein de l’Agglomération Sud Pays Basque pour faire de la compétence transports et déplacements un enjeu social et économique … Compléter les circuits Uribil et les adapter au monde du travail. ».

logo_bus_uribil

Télécharger en PDF

hegobus-logo_nom_reseau_1

Mme Chantal KEHRIG COTTENÇON, 1ère adjointe, prend donc la Présidence de cette Commission au sein de l’Agglo pour mener à bien le projet de la nouvelle majorité. Mais voilà, le résultat  de son travail n’est pas à la hauteur de ses promesses !

Le tracé : La navette Uribil disparaît et s’appelle Hegobus depuis le 1/09/16. Version de transport collectif élargie à toutes les Communes de l’Agglomération Sud Pays Basque, elle se veut interurbaine et urbaine à la fois.

Moralité : certains quartiers ne sont plus desservis puisque 7 arrêts sont supprimés (Atabala, Berecoechea, Chênes, Chipienia, Commissariat, Piscine et Garlatz à Biriatou). Bravo l’enjeu social !

La disparition de la gratuité : Vous paierez désormais 1€ le trajet, ticket valable 1H. Si vous habitez en ville et allez faire vos courses au marché de Sokoburu (durée du déplacement 20 mn), il vous en coûtera 2€ car vous ne trouverez pas de correspondance pour rentrer en ville dans l’heure qui suit votre départ. Mais …  Mme la Présidente vous dira : dorénavant, vous pouvez vous rendre à Sare pour 1€. La belle affaire, combien de fois allez-vous à Sare dans l’année ? Argument ridicule.

La répercussion financière pour notre Commune : Depuis 2013, date du transfert de la compétence transports à l’Agglo, le maintien de la gratuité d’Uribil coûtait à la Commune 335 000 € par an, montant que l’Agglo prélevait sur son reversement fiscal à la Commune.

Maintenant que la navette devient payante, l’Agglo devrait rétablir son reversement fiscal annuel à son niveau antérieur à 2013 afin de ne pas infliger une « double peine » aux Hendayais qui paieraient 2 fois un service qui de plus s’est appauvri mais voilà …  Mme la 1ère adjointe d’Hendaye, Présidente de la Commission Transports à l’Agglo a totalement omis de réclamer ces sommes au même titre qu’elle n’a pas défendu notre modèle Uribil.

Que faut-il faire pour redresser tout cela ?

• Demander à l’Agglo la restitution des 335 000 € retenus sur notre dotation.

• Créer une carte « transports » gratuite pour les Hendayais qui utilisent la nouvelle navette Hegobus.

• Négocier des conditions nouvelles avec Hegobus pour améliorer le service de transports collectif sur notre Ville en restaurant les arrêts supprimés et en renforçant les rotations. Pour ce faire, nous disposons d’un budget global de 1 million 435 000 € représenté par les seuls revenus du parc de stationnement, des amendes et la restitution de la dotation dûe par l’Agglo.

Alors oui, tout cela est possible et la décision appartient à Mr le Maire. Seulement pour cela, il faut une volonté politique forte. Il est vrai que par un récent passé, Mr Ecenarro, alors 1er Vice Président du Conseil Général, avait tout bonnement et en catimini, supprimé la ligne régulière de bus Hendaye Plage-St Jean de Luz par la Corniche. Le transport collectif n’était déjà pas sa tasse de thé et notre majorité avait ferraillé pendant plusieurs mois avec l’Agglomération Pays Basque pour la rétablir.

Moins de blabla  plus de résultats ….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × un =